Pan African Conservation Education Project

🔍

Vivre à côté de la nature sauvage

     Des plumes dans nos chapeaux, des peaux sur nos dos, du poison pour nos flèches, descoquillages en guise d’assiettes, des cornes en guise de verre, des fourrures sur lesquelles dormir ! Les animaux nous donnent notre nom, ils caracolent et rôdent à travers notre poésie, vivent dans nos légendes, égaient et effraient nos enfants à travers nos contes. Nous mangeons leur viande, leurs œufs, leur miel, et buvons leur lait et leur sang.La faune et la flore nous fournissent des abris, de la chaleur, de l’argent, de la nourriture, des produits médicinaux et de l’inspiration. Il n’est cependant pas toujours facile de vivre aux côtés de la nature, et les conflits entre humains et animaux sont une réalité quotidienne pour de nombreuses communautés africaines.

     Quelles sont les causes de ces conflits ? L’Afrique a une superficie de 30 millions de kilomètres carrés. C’est énorme ! Cependant, seule une très faible proportion de cette étendue, à peu près 10 %, est « protégée ».Une terre « protégée » est une terre qui a été réservée à un usage spécifique qui ne nuit pas à la faune et à la flore qui s’y trouvent. Bien que ces réserves et ces parcs paraissent énormes aux êtres humains qui vivent à leur périphérie, ils ne sont pas suffisamment étendus pour permettre à beaucoup des espèces les plus fascinantesd’Afrique, comme les lions et les éléphants, de survivre.



     Votre lieu d’habitation était autrefois une zone sauvage. En Afrique, 176 espèces animale sont disparu au cours des 600 dernières années. Le dodo, le quagga, l’hippotrague bleuet le scinque géant du Cap-Vert ont disparu à tout jamais. En Afrique, 1272 espèces animales sont menacées d’extinction, en proie à la perte d’habitat, à la chasse excessive et à la pollution. Ces espèces menacées attirent la compassion de certains d’entre nous, notamment celles qui, comme nous, se soucient de leurs semblables.

     Le chien sauvage d’Afrique s’occupe tendrement de sa famille ; au sein de sa fratrie, il prend soin de ses frères et sœurs, les éduque et nourrit les plus jeunes. Les éléphantes vivent en groupe sous l’autorité d’une de leurs aînées, et parcourent de longues distances pour suivre les pluies. La vie devient difficile pour ces animaux lorsque les humains s’établissent sur les terres qui étaient autrefois leurs lieux de pérégrination.

     Voir le monde du point de vue des animaux peut être difficile lorsqu’on a du mal à trouver chaque jour de quoi nourrir sa famille et à la garder en bonne santé. On ne saurait surestimer la peur et les désagréments que causent les grands prédateurs dangereux, les babouins maraudeurs, les éléphants destructeurs de cultures, les serpents venimeux et autres menaces animales. Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent qu’il est préférable de trouver des moyens de vivre en sécurité et en toute quiétude aux côtés des animaux sauvages, plutôt que de chercher à les anéantir. En effet, la faune et la flore ont tant à offrir aux humains. La moitié de nos médicaments et de notre nourriture provient des plantes et des animaux. La faune et la flore forment ensemble les écosystèmes compliqués dont dépendent toutes les formes de vie. Beaucoup pensent que les animaux sauvages font partie de la richesse de l’Afrique. Les visiteurs sont stupéfaits devant les animaux qui y vivent encore, et payent pour les voir. Ailleurs dans le monde, de nombreuses espèces ont tout simplement disparu.

     Ce thème traite du comment et du pourquoi de la cohabitation avec la faune et la flore.
 

 

Les gorilles rapportent 22 millions de dollars par an à l’Ouganda…vivants !

TÉLÉCHARGER: QUELQUES EXTRAITS DU LIVRE « L’AFRIQUE NOTRE HABITAT » (PDF)

Écosystèmes: Des cathédrales vivantes {page 32-33}

Les entreprises durables {page 28-31}

Prédateurs : Un gros chien sauve un gros chat {page 18-19}

Le gorille, merveille de l’Afrique {pages 26-27}

 

TÉLÉCHARGER: LES FICHES « À VOUS D’AGIR » : VIVRE À CÔTÉ DE LA NATURE SAUVAGE (PDF)

2. Introduction au conflit Humains-Faune

3. Contrôler le conflit Humains-Faune

4. Réduire les destructions causées par les éléphants

5. Comment se protéger contre les primates

6. Protéger le bétail des prédateurs

6a. Protéger la volaille des fossa (Madagascar)

SUPPLÉMENT : Comment cultiver le piment (CNRA)

 

TÉLÉCHARGER : ACTIVITÉS POUR LES ÉTUDIANTS ET LES JEUNES

ACTIVITÉS -  VIVRE À CÔTÉ DE LA NATURE SAUVAGE  (PDF)

 

FILMS

Vivre à côté de la nature sauvage
 


     Les films traitant de ce thème sont disponibles sur demande auprès de PACE pace@siren.org.uk. Les sections du DVD s’y rapportant sont les suivantes:

VIVRE À CÔTÉ DES ÉLÉPHANTS - La Fondation Bill Woodley, Mount Kenya Trust, Kenya
http://www.tusk.org/mount-kenya-trust.asp  (ANGLAIS)
http://mountkenyatrust.org (ANGLAIS)
http://www.ifaw.org/canada-francais/notre-travail/elephants/des-cl%C3%B4tures-pour-le-bien-commun (FRANÇAIS)

LES ÉLÉPHANTS N'AIMENT PAS LE PIMENT - Elephant Pepper Trust, Zambie
www.elephantpepper.org (ANGLAIS)

VIVRE AVEC LES PRÉDATEURS - Laikipia Predator Project, Mpala ranch, Kenya
www.laikipia.org (ANGLAIS)
http://lionconservation.org/laikipia-predator-project.html (ANGLAIS)

VIVRE AVEC LES BABOUINS - Roots and Shoots, TonyoSchool, Tanzanie
http://rootsandshoots.org (ANGLAIS)
http://www.janegoodall.fr/htfr/pedagogie.htm (FRANÇAIS)

VIANDE DE BROUSSE - WCS COMACO, Zambie
http://www.itswild.org (ANGLAIS)
http://www.wcs.org/conservation-challenges/local-livelihoods/farming-communities/wcs-and-comaco.aspx (ANGLAIS)
http://fr.mongabay.com/news/2007/0712-wcs.html (FRANÇAIS)

ÉCOTOURISME - Il NgwesiCommunity Lodge, Kenya
http://ilngwesi.com (ANGLAIS)
www.lewa.org (ANGLAIS)
http://www.enchanting-africa.fr/EA-Afrique/Kenya/Laikipia/H%C3%B4tels-Il-Ngwesi.htm (FRANÇAIS)

Cliquez sur les liens ci-dessus pour en savoir plus sur ces projets.


En Zambie, un agriculteur enduit les clôtures de graisse pimentée pour protéger les cultures des éléphants (Elephant Pepper Trust, Zambia). © Jenny Sharman

 


Les propriétaires de bétail doivent protéger leur bétail des prédateurs comme le lion ou le léopard. Cet enclos, appelé boma, est protégé par une porte en métal, bordé par du fil de fer et des plantes épineuses en guise de clôture vivante. (Laikipia Predator Project, Mpala ranch, Kenya) © Sarah Watson

Standard Desktop Version

Sitemap

Website Last Updated: 1 December 2016

website by plexus media